Jackson POLLOCK : l’alcoolisme

JACKSON POLLOCK : L’ALCOOLISME Le mot « alcool » vient de l’arabe Al Kuhl qui désigne la poudre d’antimoine, utilisée en alchimie (se rapproche de l’arsenic). Le mot a la même origine que le Köhl, maquillage qui rend les yeux brillants. Il s’agit donc d’un terme où se combinent le chimique et le magique, avecLire la suite « Jackson POLLOCK : l’alcoolisme »

La création littéraire

Conférence du 9 décembre 2013 Séminaire « Approches psychanalytiques : Transmission, passe et impasse » Institut Universitaire Européen Rachi à Troyes LA CRÉATION LITTÉRAIRE Argument : Comment, pourquoi et pour qui écrit-on ? Même si la capacité à créer reste pour Sigmund FREUD une énigme, l’artiste (et plus particulièrement l’écrivain), psychanalyste sans théorie et sans patient, utilise selon lui,Lire la suite « La création littéraire »

PROCESSUS DE PENSEE (2). L’apport de W.R. BION :

Dans un article de 1961 intitulé « Théorie de la pensée«  (paru dans La Revue française de Psychanalyse, 1964, T.28 n°1, pp.75-84), W.R. BION classe les pensées selon leur développement chronologique, en « préconceptions », « conceptions » et « pensées ». – La préconception, analogue au concept Kantien de « pensée vide », est un état d’attente, une disposition innée d’attente du sein chez le nourrisson.Lire la suite « PROCESSUS DE PENSEE (2). L’apport de W.R. BION : »

Conférence de Psychanalyse : La création littéraire

Conférence de Psychanalyse LA CREATION LITTERAIRE Institut Universitaire Rachi à Troyes (Séminaire « Approches psychanalytiques Transmission passe et impasse ») le 9 décembre 2013 à 20h3O Argument : Comment, pourquoi et pour qui écrit-on ? Même si la capacité à créer reste pour Sigmund FREUD une énigme, l’artiste (et plus particulièrement l’écrivain), psychanalyste sans théorie et sansLire la suite « Conférence de Psychanalyse : La création littéraire »

LE TRANSFERT

Quelques étapes de l’évolution du concept de TRANSFERT Le terme de « transfert » est introduit progressivement (entre 1900 et 1909 ) par FREUD pour désigner ce processus constitutif de la cure psychanalytique par lequel les désirs inconscients de l’analysant concernant des objets extérieurs viennent se répéter, dans le cadre de la relation psychanalytique,  sur la personneLire la suite « LE TRANSFERT »

Opinion d’Elisabeth ROUDINESCO sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe.

Le 15 novembre 2012, la commission des lois de la République, de l’Assemblée Nationale, pour le projet de loi visant à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples de même sexe, a auditionné des psychiatres et psychanalystes: Suzann HEENEN-WOLFF, Jean-Pierre WINTER, Serge HEFEZ, Stéphane NADAUD, Pierre LEVY-SOUSSAN, Christian FLAVIGNY et Elisabeth ROUDINESCO historienne de laLire la suite « Opinion d’Elisabeth ROUDINESCO sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. »

AUGUSTINE d’Alice WINOCOUR

Sortie du film d’Alice WINOCOUR: AUGUSTINE. Une idée pour notre groupe « Cinéma et Psychanalyse » ? A Paris, en 1885, le professeur CHARCOT et la mise en scène de l’hystérie à la Salpêtrière. Critique de Pierre MURAT (Télérama): SYNOPSIS Paris, hiver 1885. A l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, le professeur Charcot étudie une maladie mystérieuse :Lire la suite « AUGUSTINE d’Alice WINOCOUR »

Les arts plastiques, un outil de développement pour l’enfant?

  Intervention au CAFÉ DES PARENTS de Sainte-Savine, le 12 mars 2008, dans le cadre du Festival COURS Z’Y VITE: LES ARTS PLASTIQUES, UN OUTIL DE DÉVELOPPEMENT POUR L’ENFANT? Lorsque le petit enfant naît, il n’est pas « fini », son système nerveux n’a pas encore atteint sa maturité : la myélinisation des nerfs, gaineLire la suite « Les arts plastiques, un outil de développement pour l’enfant? »

SERAPHINE

SERAPHINE de Martin PROVOST 2008 SERAPHINE est le 3ème long métrage de Martin PROVOST, réalisateur né en 1957. D’abord comédien de théâtre, il a passé 6 ans à la comédie française, a monté ses propres pièces dont une à Avignon, a publié un roman avant de passer à la réalisation. Longs métrages : TORTILLA YLire la suite « SERAPHINE »