Tag Archives: observation clinique

LE COMPLEXE D’OEDIPE

10 Fév

Oedipe et le Sphinx-1864 Gustave Moreau

LE COMPLEXE D’ŒDIPE

 

 

 

Si FREUD n’a jamais proposé d’exposé théorique systématique du complexe d’Œdipe, celui-ci s’impose néanmoins comme un concept central en Psychanalyse.

Le complexe d’Œdipe joue un rôle essentiel dans la structuration psychique de l’être humain, il est l’organisateur central autour duquel se structure l’identité sexuelle de l’individu.

Il est selon FREUD « le complexe nucléaire des névroses ».

Pour l’illustrer, FREUD a choisi le personnage de la tragédie de SOPHOCLE : Œdipe-Roi.

Lire la suite

Publicités

Conférence Institut RACHI

22 Oct

Conférence du mercredi 4 Avril 2012

à l’Institut RACHI de Troyes

FREUD, LE TOURNANT DES ANNÉES 20 :

AU-DELÀ DU PRINCIPE DE PLAISIR

 

Lors de la dernière conférence, vous avez pu entrevoir les principales étapes de la naissance de la psychanalyse : le nouveau concept d’hystérie élaboré par Freud, avec la théorie de la séduction et l’importance du facteur sexuel dans l’étiologie des névroses, l’évolution de la technique thérapeutique : abandon de la suggestion  au profit de  l’élaboration de la notion de  transfert et  passage  de la méthode cathartique de Breuer à la libre association avec notamment la méthode d’interprétation des rêves, le rêve étant considéré par Freud comme l’accomplissement d’un désir inconscient

Nous allons  ce soir faire un immense saut, que j’espère vous rendre le moins périlleux possible, dans le cheminement théorique de Freud, dans la chronologie des recherches et élaborations conceptuelles qui fondent la psychanalyse, recherches que Freud poursuit au travers de sa pratique.  Saut donc au-dessus d’une grande part de l’élaboration de la métapsychologie, « au-delà de la psychologie », terme inventé par Freud pour distinguer ses modèles conceptuels de la psychologie classique (étude de la vie mentale, des sensations et perceptions par l’observation clinique et l’analyse expérimentale). C’est une psychologie dans sa dimension la plus théorique. Elle élabore un ensemble de modèles conceptuels plus ou moins étayés sur l’expérience tels que la fiction d’un appareil psychique qui serait divisé en instances, la théorie des pulsions, le processus de refoulement etc.

Nous allons en effet aborder ce qu’il est convenu d’appeler le « grand tournant » des années 20, remaniement théorique fondamental, tournant décisif dans la pensée de Freud, inauguré par un texte majeur : AU DELÀ DU PRINCIPE DE PLAISIR, rédigé entre mars et mai 1919 et publié en 1920. Il s’agit d’un texte théorique, à caractère spéculatif, difficile même pour les analystes. Freud disait lui-même à propos de ses travaux des années 20 : « dans ces travaux et en particulier dans Au delà du principe de plaisir, j’ai laissé libre cours à ce goût de la spéculation que j’avais si longtemps réprimé ».

 

Lire la suite