Tag Archives: conférence

« Miroir, mon beau miroir… », le Selfie.

12 Mai

Conférence  lundi 19 mars 2018

 Séminaire de Psychanalyse 2017-2018 :

« Que peut la psychanalyse aujourd’hui ?« 

Institut Universitaire Rachi – Troyes

 

Argument :

Les révolutions technologiques et l’injonction de « rester connecté » instaurent des modes de perception et de transmission inédits. Ainsi le selfie vient redéfinir l’autoportrait, quête esthétique et identitaire mais aussi mise en scène de sa propre image. Il nous invite à revisiter notre relation à l’image et le lien du narcissisme aux questions fondamentales de l’identité, de la sexualité et de la mort. Lire la suite

Publicités

La création littéraire

16 Jan

Picasso femme écrivant

Conférence du 9 décembre 2013

Séminaire « Approches psychanalytiques : Transmission, passe et impasse »

Institut Universitaire Européen Rachi à Troyes

LA CRÉATION LITTÉRAIRE

Argument :

Comment, pourquoi et pour qui écrit-on ?

Même si la capacité à créer reste pour Sigmund FREUD une énigme, l’artiste (et plus particulièrement l’écrivain), psychanalyste sans théorie et sans patient, utilise selon lui, une connaissance intuitive des formations de l’inconscient.

L’acte d’écriture permet donc d’avoir accès à l’inconscient, mais c’est dans sa transmission à la fois cathartique et heuristique, quand la singularité est assez authentique pour se hausser à l’universel, qu’il prend toute sa valeur.

Lire la suite

Conférence de Psychanalyse : La création littéraire

5 Nov

Conférence de Psychanalyse
LA CREATION LITTERAIRE

Institut Universitaire Rachi à Troyes

(Séminaire « Approches psychanalytiques Transmission passe et impasse »)
le 9 décembre 2013 à 20h3O

Argument :
Comment, pourquoi et pour qui écrit-on ?
Même si la capacité à créer reste pour Sigmund FREUD une énigme, l’artiste (et plus particulièrement l’écrivain), psychanalyste sans théorie et sans patient, utilise selon lui, une connaissance intuitive des formations de l’inconscient.
L’acte d’écriture permet donc d’avoir accès à l’inconscient, mais c’est dans sa transmission à la fois cathartique et heuristique, quand la singularité est assez authentique pour se hausser à l’universel, qu’il prend toute sa valeur.

ADOLESCENCE ET FANTASME D’IMMORTALITE

5 Fév

le-caravage-narcisse-1599Conférence du 31 janvier 2013

Médiathèque du Grand Troyes

Dans le cadre du cycle de conférences organisé par  l’Institut Universitaire Rachi et la Médiathèque du Grand Troyes :

« LES MÉTAMORPHOSES DE L’HOMME

ADOLESCENCE ET FANTASME D’IMMORTALITE

Une lecture pour introduire le sujet:
«Nous naissons, pour ainsi dire deux fois : l’une pour exister, l’autre pour vivre ; l’une pour l’espèce, et l’autre pour le sexe (…)
L’homme, en général, n’est pas fait pour rester toujours dans l’enfance. Il en sort au temps prescrit par la nature ; et ce moment de crise, bien qu’assez court, a de longues influences.

Lire la suite

Adolescence et fantasme d’immortalité

15 Jan

Dans le cadre d’une série de conférences sur “Les métamorphoses de l’homme”, organisées par l’Institut Rachi et la Médiathèque du Grand Troyes

Conférence de Christine SALAS sur l’adolescence, à la Médiathèque de Troyes, jeudi 31 janvier 2013 à 19 heures.

Adolescence et fantasme d’immortalité :

« L’adolescence est par excellence un temps de métamorphose. Durant cette période de transition, passage de l’enfance à l’âge adulte, marquée par les changements corporels et les bouleversements psychiques, les ruptures et les paradoxes, l’être qui « grandit » (voir l’étymologie latine « adolescere »= grandir), l’adolescent, doit éprouver ses conflits avant d’en trouver la résolution. Cette opération identitaire ne peut se concevoir sans la rencontre avec la question de la mort, à la fois angoissante et fascinante. De la capacité de l’adolescent à mettre en jeu cette confrontation à la mort, dans l’imaginaire ou dans la mise en acte, dépendra le devenir psychique du futur adulte. »

Conférence du 17 Juin 2010 : La représentation de la mort dans l’art contemporain

23 Oct

  

La représentation de la mort dans l’Art Contemporain

Conférence Jeudi 17 Juin 2010 à 19h

Auditorium du Musée d’Art Moderne
Place Saint Pierre  –  Troyes

 

Argument

Dans notre société occidentale, traversée par le fantasme d’immortalité et le déni de la mort au quotidien, la représentation de la mort ou de ses avatars revient en force, notamment dans le domaine de l’art.
Y-a-t-il continuité ou mutation dans la façon d’appréhender la mort et de la représenter ?
Que nous dit la psychanalyse de la fonction de l’art pour représenter l’irreprésentable ?
Quel est le sens ou la fonction de l’universalité de ce thème ? Quels en sont les enjeux actuels ?

Lire la suite

Conférence Institut RACHI

22 Oct

Conférence du mercredi 4 Avril 2012

à l’Institut RACHI de Troyes

FREUD, LE TOURNANT DES ANNÉES 20 :

AU-DELÀ DU PRINCIPE DE PLAISIR

 

Lors de la dernière conférence, vous avez pu entrevoir les principales étapes de la naissance de la psychanalyse : le nouveau concept d’hystérie élaboré par Freud, avec la théorie de la séduction et l’importance du facteur sexuel dans l’étiologie des névroses, l’évolution de la technique thérapeutique : abandon de la suggestion  au profit de  l’élaboration de la notion de  transfert et  passage  de la méthode cathartique de Breuer à la libre association avec notamment la méthode d’interprétation des rêves, le rêve étant considéré par Freud comme l’accomplissement d’un désir inconscient

Nous allons  ce soir faire un immense saut, que j’espère vous rendre le moins périlleux possible, dans le cheminement théorique de Freud, dans la chronologie des recherches et élaborations conceptuelles qui fondent la psychanalyse, recherches que Freud poursuit au travers de sa pratique.  Saut donc au-dessus d’une grande part de l’élaboration de la métapsychologie, « au-delà de la psychologie », terme inventé par Freud pour distinguer ses modèles conceptuels de la psychologie classique (étude de la vie mentale, des sensations et perceptions par l’observation clinique et l’analyse expérimentale). C’est une psychologie dans sa dimension la plus théorique. Elle élabore un ensemble de modèles conceptuels plus ou moins étayés sur l’expérience tels que la fiction d’un appareil psychique qui serait divisé en instances, la théorie des pulsions, le processus de refoulement etc.

Nous allons en effet aborder ce qu’il est convenu d’appeler le « grand tournant » des années 20, remaniement théorique fondamental, tournant décisif dans la pensée de Freud, inauguré par un texte majeur : AU DELÀ DU PRINCIPE DE PLAISIR, rédigé entre mars et mai 1919 et publié en 1920. Il s’agit d’un texte théorique, à caractère spéculatif, difficile même pour les analystes. Freud disait lui-même à propos de ses travaux des années 20 : « dans ces travaux et en particulier dans Au delà du principe de plaisir, j’ai laissé libre cours à ce goût de la spéculation que j’avais si longtemps réprimé ».

 

Lire la suite