« Le jour où je me suis pris pour Stendhal » de Philippe CADO

   Le jour où je me suis pris pour Stendhal de Philippe CADO Philippe CADO fait dans la première partie de cet ouvrage, le récit détaillé  d’une bouffée délirante survenue alors qu’il était professeur de lettres certifié stagiaire, en 1992, puis il revient, dans une deuxième partie, sur les vingt-deux années (de vingt-deux  à quarante-quatre ans) de son suiviLire la suite « « Le jour où je me suis pris pour Stendhal » de Philippe CADO »

Ecouter J-B PONTALIS

Quelques liens pour réécouter Jean-Bertrand PONTALIS, psychanalyste et écrivain, décédé dans la nuit du 14 au 15 janvier 2013, à l’âge de 89 ans. http://franceinter.fr/reecouter-diffusions/386543 http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-freud-face-aux-ecrivains-2012-11-02 http://www.franceculture.fr/emission-du-jour-au-lendemain-j-b-pontalis-2012-03-14 http://www.franceculture.fr/emission-hors-champs-hommage-a-j-b-pontalis-2013-01-16

Adolescence et fantasme d’immortalité

Conférence Médiathèque du Grand Troyes Dans le cadre du cycle de conférences organisé par  l’Institut Universitaire Rachi et la Médiathèque du Grand Troyes : LES MÉTAMORPHOSES DE L’HOMME 31 janvier 2013 ADOLESCENCE ET FANTASME D’IMMORTALITÉ Une lecture pour introduire le sujet: «Nous naissons, pour ainsi dire deux fois : l’une pour exister, l’autre pour vivre ;Lire la suite « Adolescence et fantasme d’immortalité »

Adolescence et fantasme d’immortalité

Dans le cadre d’une série de conférences sur “Les métamorphoses de l’homme”, organisées par l’Institut Rachi et la Médiathèque du Grand Troyes Conférence de Christine SALAS sur l’adolescence, à la Médiathèque de Troyes, jeudi 31 janvier 2013 à 19 heures. Adolescence et fantasme d’immortalité : « L’adolescence est par excellence un temps de métamorphose. Durant cetteLire la suite « Adolescence et fantasme d’immortalité »

OEDIPE

 Le mythe d’Oedipe Laïos, fils de Labdacos, avait épousé Jocaste et régnait à Athènes. Affligé de ne pas avoir d’enfant, il consulte l’Oracle de Delphes qui lui annonçe qu’un enfant né de Jocaste « tuera son père et épousera sa mère ». Laïos renvoit alors Jocaste sans explication. Celle-ci, mortifiée, l’enivre et l’attire dans sa couche, àLire la suite « OEDIPE »

Françoise DOLTO et le Père Noël

Saviez-vous que Françoise DOLTO avait  été la première secrétaire officielle du Père Noël ? En effet, en 1962, le Ministre des PTT de l’époque, Jacques MARETTE décide de créer le Secrétariat du Père Noël, après que deux receveuses (Odette Ménager et Magdeleine Homo qui avait pris l’initiative, durant 12 ans, de répondre aux lettres desLire la suite « Françoise DOLTO et le Père Noël »

FREUD et l’homosexualité

En contribution au débat qui partage actuellement les psychanalystes, voici la lettre de Sigmund Freud du 9 avril 1935, en réponse à une femme américaine dont le fils était homosexuel:   Traduction: « Chère Madame …, Je déduis de votre lettre que votre fils est homosexuel. Je m’étonne du fait que vous ne mentionnez pas ceLire la suite « FREUD et l’homosexualité »

Opinion d’Elisabeth ROUDINESCO sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe.

Le 15 novembre 2012, la commission des lois de la République, de l’Assemblée Nationale, pour le projet de loi visant à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples de même sexe, a auditionné des psychiatres et psychanalystes: Suzann HEENEN-WOLFF, Jean-Pierre WINTER, Serge HEFEZ, Stéphane NADAUD, Pierre LEVY-SOUSSAN, Christian FLAVIGNY et Elisabeth ROUDINESCO historienne de laLire la suite « Opinion d’Elisabeth ROUDINESCO sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. »

Psychologue, psychothérapeute ou psychanalyste ?

Quelle approche? Pour qui ? On me demande souvent, lors d’une prise de rendez-vous par exemple, quelle est la différence entre un psychologue, un psychothérapeute ou un psychanalyste voire un psychiatre, et si la consultation est remboursée. Le psychologue a suivi une formation universitaire en psychologie (Bac + 5) et a obtenu, au minimum, unLire la suite « Psychologue, psychothérapeute ou psychanalyste ? »