Tag Archives: histoire

La théorie psychanalytique (2)

9 Jan
  • 2ème topique

1ère Théorie des pulsions :                  

La pulsion (Freud a choisi le terme allemand « trieb », ce n’est donc pas un « instinct »/ « instinkt » en allemand, les instincts qualifiant le règne animal) est définie par Freud comme un concept limite entre le psychique et le somatique, c’est une poussée dynamique (elle a une charge énergétique, facteur de motricité, moteur de l’activité psychique) qui a une source, un but et un objet. Elle agit comme une force constante, comparable à un « besoin » (besoin de s’alimenter, recherche de satisfaction sexuelle par exemple) qui ne peut être supprimé que par la « satisfaction » qui correspond au but de la pulsion.

Lire la suite

Publicités

Sigmund Freud

5 Jan

Sigmund FREUD

FREUD était de formation médicale et se voulait un scientifique qui ne se laissait influencer par aucun a priori, idéal ou institution, par aucun préjugé et encore moins superstition. Il était soucieux d’inscrire la psychanalyse dans le domaine de la science.

Lacan remarquait que « sa pensée mérite d’être qualifiée, au plus haut degré et de la façon la plus ferme, de rationaliste, au sens plein du terme, et de bout en bout […] raison qui n’abdique devant rien, qui ne dit pas –ici commence l’opaque et l’ineffable . » (J.LACAN le Séminaire Livre II, « Le moi dans la théorie de Freud et dans la technique de la psychanalyse », Paris, Seuil, 1980, p.89).

Lire la suite

Introduction à la psychanalyse

4 Jan

Introduction à la Psychanalyse

 

Le terme de « psychanalyse »  est  familier, mais ce mot est le plus souvent employé de façon vague, parfois à mauvais escient. Je vois parfois des patients faire une demande de psychanalyse ou qui me disent en avoir déjà fait une et lorsque je les interroge sur la façon dont ils voient cette prise en charge ou la façon dont elle s’est passée auprès d’un confrère, ils me parlent d’une séance tous les mois durant quelques mois par exemple…

Quelle approche? Pour qui ?

Lire la suite

Patrick MODIANO, prix Nobel de littérature 2014.

11 Déc

Le discours de réception du prix Nobel de littérature de Patrick MODIANO, simple et émouvant.

Ecrire contre l’oubli : la vocation du romancier vu comme un passeur : « devant cette grande page blanche de l’oubli, faire resurgir quelques mots à moitié effacés, comme des icebergs perdus à la surface de l’océan » :

Lire la suite